Premier voyage sans parents

Premier voyage sans parents

Notre premier voyage versus le premier voyage de nos enfants   

Vous rappelez-vous votre premier voyage sans vos parents? Moi, je m’en rappelle comme si c’était hier. J’avais 12 ans, j’étais en 6ᵉ année dans le programme Intensif en anglais avec mes enseignants, Yves et Isabelle. Alors que j’étais en 5ᵉ année je souhaitais tellement être choisie pour pouvoir faire ce fameux voyage. Je restais devant l’école et chaque année je voyais ces autobus voyageurs quitter et revenir avec les élèves. Je rêvais du jour où ça serait mon tour. Étant une personne très anxieuse j’ai été stressée tout le voyage. J’avais peur d’être malade et loin de mes parents. J’avais peur de dormir loin de la maison. J’avais peur d’oublier des choses.Finalement, plus le voyage avançait, plus j’avais du plaisir. Je me rappelle que les animateurs avaient de la difficulté à prononcer mon nom: comme Geneviève était trop difficile à dire ils m’appelaient Jenny.  

Mon premier voyage: le Camp Cody  au New Hampshire aux États-Unis. Quel beau voyage que mes parents m’ont permis de vivre avec mes amis… avec ma classe de 6ᵉ. Je crois que pour ce voyage, je me dois encore aujourd’hui d’être reconnaissante envers mes parents, car grâce à eux j’ai grandi de ce premier voyage. Ils ont su me faire confiance et moi j’ai appris à me connaître au cours de cette expérience. 

Aujourd’hui, c’est à mon tour de laisser partir mes enfants à l’aventure… 

Une toute autre chose. C’est maintenant que je me rends compte comment mes parents ont été courageux. Car moi, quand mes enfants sont revenus de l’école la première fois avec la fameuse feuille qui expliquait que cette année ils aimeraient faire un voyage-école à Québec… (oui oui, Québec !À quelques heures de chez moi et surtout, dans le même pays). J’ai capoté. Mes enfants, loin de moi pour deux jours, plus une nuit à l’hôtel. Sans que je sois là pour les surveiller. Voir s’il sont biens, qu’ils sont au chaud et qu’ils mangent bien. Mon cœur s’est serré. Au début, je ne vous cacherais pas que je refusais qu’ils partent. Je les trouvais  trop jeunes. 

Plus je réfléchissais, plus je me faisais des scénarios dans ma tête : et s’ils manquaient l’autobus, s’il se faisaient enlever dans leur chambre d’hôtel, s’ils étaient malades et que je n’étais pas là pour les réconforter, si l’autobus avait un accident, s’ils se cassaient un bras… 

Alors, c’est à ce moment que je me suis ressaisie: bon il était temps pour moi de laisser voler mes enfants de leur propre ailes pour la première fois. Après tout, mes parents l’ont déjà fait pour moi quand j’étais jeune et – en plus moi je sortais du Canada – tous s’en sont bien sortis. Alors, bien que j’étais méga anxieuse de les voir quitter pour deux jours j’ai accepté. J’ai accepté qu’ils partent en voyage loin de moi.Si j’ai laissé mon anxiété de côté ? Oh que non, si j’ai dormi ? Très mal. Est-ce que je recommencerais ? Certainement. Parce que cette aventure est importante pour nos enfants, qui apprennent à se faire confiance et ainsi développer leur estime d’eux. Ils reviennent avec des belles expériences ou de moins belles, mais cela les font grandir. Il créent des liens d’amitié privilégiés! 

Pour nous les parents, cette expérience est sans doute une des plus difficiles à gérer, mais elle nous fait également grandir. Elle nous apprend à faire confiance en nos enfants. Elle nous apprend aussi à faire confiance à d’autres adultes que nous pour prendre soin de nos enfants.  Ça nous apprend à être fiers de nos enfants et j’en passe! 

Finalement, est-ce que je vous conseille de faire vivre un voyage à vos enfants sans votre présence? Oui et non. Ce que je vous recommande, c’est d’écouter votre cœur, mais de considérer les pour et les contre de cette activité. Peu importe le choix que vous ferez, asseyez-vous avec votre enfant et expliquez-lui votre décision. Restez à l’écoute de ses émotions et de son opinion. Mais, prenez la décision pour votre famille. C’est le meilleur conseille que je peux vous donner. Chaque chose en son temps pour chaque famille.  Si vous avez déjà vécu le premier voyage de vos enfants, vous pouvez commenter ici comment ça c’est passé. Si vous ne l’avez pas encore vécu mais que vous appréhendez ce moment, vous pouvez également nous écrire. 

Signé

Partagez sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *