La tradition du sapin de Noël

La tradition du sapin de Noël

Ce soir, je vous parle de la tradition du sapin de Noël, tout simplement parce que j’ai décidé que c’est ce soir que nous décorons notre sapin chez moi! Et oui, le 28 novembre 2021.  

Comme je suis curieuse et que j’aime apprendre des choses à mes enfants ou ma famille, je me suis dit que je ferais des recherches sur cette tradition et que je leur partagerais d’où vient l’idée d’avoir un sapin de Noël dans nos maisons.  

Voici ce que j’ai trouvé: 

Le sapin de Noël remonte aussi loin que l’époque du Moyen-âge. La capitale de Lettonie, Riga, aurait été l’endroit où on aurait vu le tout premier sapin de Noël. En fait, certains s’entendent pour dire qu’il serait apparu bien avant ça, mais comme nous ne trouvons aucun document nous le prouvant, on dit que le premier sapin de Noël a vu le jour en 1510. C’est d’ailleurs au sapin de Noël décoré des années 1600 qu’on doit la fameuse histoire de la galette et sa fève, pour désigner un roi de la fête de l’Épiphanie. On dit même que lors de cette fête, on secouait le sapin pour y faire tomber les décorations et les gourmandises.  

Est-ce que je me vois secouer mon sapin, moi…? Oh que non, pas du tout! Premièrement, j’aime beaucoup trop mes décorations pour les faire tomber au sol et les retrouver en milles miettes parterre. Deuxièmement, avez-vous pensé au bordel que je devrais ramasser par la suite ?! Finalement, pensons écolo: ça ferait beaucoup trop de déchets pour notre planète. Pas question, je leur laisse leur tradition du sapin secoué, hihihi!  

Pour les païens, le sapin est vu comme le symbole de renouveau de la vie alors que pour d’autres groupes, le sapin symbolise la vie éternelle.  

À l’époque des romains on décorait le sapin de lampes allumées pour éloigner les démons.  

Au Moyen-âge, le sapin et sa garniture de pommes rouges était nommé l’arbre du paradis puisqu’il était associé à la croix du Christ qui a sauvé l’humanité. Ce n’est que plus tard qu’on changea les pommes par des boules rouges.  

Dans les familles bourgeoises protestantes du 17e siècles, on y changea les boules rouges par des bougies qui, à l’époque, étaient très dispendieuses. Ceux qui n’étaient pas en moyens utilisaient plutôt des fleurs en papier.  

Lors du 18e siècle, les décorations se multipliaient dans les sapins. Aujourd’hui, notre arbre est bien garni de toutes sortes de décorations. Dans le passé, l’arbre de Noël était davantage présent pour la nouvelle année que pour la fête de Noël du 24 décembre. 

Vous demandez-vous comme moi qui a apporté la tradition du sapin de Noël ici, en Amérique du Nord? Et bien ce sont les colons allemands qui l’ont exporté lors du 17e siècle. Leur tradition à eux était de ne pas installer le sapin avant le 24 décembre. Il devait être enlevé douze nuits plus tard, pour la fête de l’Épiphanie. 

Si on regarde toute l’histoire du sapin de Noël, on se rend compte que plusieurs changements ont été apportés au courant des années, que ce soit par rapport à la religion, au temps ou à la commercialisation.  

Bref, on constate que le sapin de Noël des années 2000 à bien évolué! Aujourd’hui, on se permet d’installer notre sapin à la fin novembre et on le défait après le jour de l’an… Plusieurs vont même le garder jusqu’à la St-valentin! On le décore avec des boules multicolores, des toutous, des guirlandes, des lumières, des cannes de bonbon et avec un ange ou une décoration thématique pour la tête du sapin. 

Finalement, je crois que, malgré toutes les traditions du sapin de Noël qui existent, une seule tradition est réellement importante et vous savez c’est laquelle? C’est la nôtre. Chaque famille a le droit de créer sa propre tradition du sapin de Noël. Que vous utilisiez un arbre artificiel ou naturel, que vous utilisiez une branche ou du papier construction, l’important selon moi est de créer cette tradition spéciale pour nous et pour notre famille. Pour que nos enfants à leur tour puissent continuer de faire vivre cette magie qui entoure le sapin de Noël et que d’année en année, le sapin de Noël continue de faire son bout de chemin à travers les maisons et la famille. 

Alors je vous laisse, ma famille m’attend pour la décoration de notre sapin! 

Signé

Partagez sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *