Les écrans et nos familles

Les écrans et nos familles

Dans ce prochain texte, je vous parlerai d’un sujet qui s’empare de nos vies: les écrans! Bien qu’ils sont souvent les bienvenus pour plusieurs utilités les tablettes, ordinateurs et autres sont trop souvent utilisés à mauvais escient! En tant que parent, on doit se poser des questions. Quelle place souhaitons-nous laisser aux écrans? Est-ce qu’on a vraiment le goût que la technologie prenne notre place afin d’éduquer nos enfants? Avons-nous vraiment envie que nos progénitures deviennent des automates?

Dans notre maison, nous possédons tous les styles d’écrans possibles. Tout en reconnaissant que je ne suis pas la parfaite exemple pour vous conseiller, j’ai quand même l’intention de prendre un moment pour vous en parlez! Je suis la première qui attribue une grande place à ceux-ci au sein de ma famille. Comme je réalise les effets néfastes qu’ils ont sur nous, j’ai trouvé important de me documenter et de changer notre utilisation quotidienne.

Pourquoi laissons-nous autant de place aux écrans?

Selon moi, c’est parce qu’elle nous apporte une certaine facilité de gestion. Que ce soit la télévision, les téléphones, les tablettes ou les ordinateurs, on a une facilité à ouvrir un appareil et à demander à notre enfant ce qu’il veut regarder. C’est d’une simplicité! Souvent, en offrant ces objets imagés, colorés et attirants, on évite de créer des conflits, de gérer des crises ou d’entendre du bruit. Or, on n’a pas besoin de sortir pleins de jouets et surtout on aura la chance de faire nos tâches rapidement et ce sans être dérangé.

Cependant, on ne devrait pas laisser les écrans gérer nos vies ou celle de nos familles! Dans notre monde actuel, ils sont tellement présents que les bébés savent s’en servir autant que nous et que les ados s’isolent et sont plus propices à la dépression. Quant aux petits, ils en deviennent rapidement dépendants et on aperçoit souvent une difficulté face aux habiletés sociales.

Si on s’arrêtait quelques minutes pour s’informer sur  les effets que les écrans apportent à nos familles. Tout d’abord, bien que nos enfants aiment jouer ou regarder ce qui se passe dans la tablette, cela est très nuisible pour eux! Celle-ci ne peut en aucun cas remplacer les vraies contacts humains où il est impossible d’échanger des regards, des discussions et d’avoir des interactions avec nos pairs. En offrant trop souvent les appareils technologiques, vous diminuez les contacts qui leur permettre de socialiser et de créer des liens d’attachement.

Le jeu libre

Vous souvenez vous de l’article que je vous ai partagé sur le jeu libre? Lorsque vos enfants vous demandent un temps d’écran, demandez-lui pourquoi? À quoi il aimerait jouer et qu’est-ce qu’il a besoin pour s’amuser? S’il veut un appareil électronique, dirigez-le vers un autre jeu. Il sera beaucoup plus avantageux pour lui de manipuler des jouets plutôt que les jeux sur nos appareils électroniques. Bien que nous pensons que les applications stimulent leur créativité, les études démontrent le contraire.

Préparons plutôt des jeux maison sans écran! L’enfant pourra travailler sa motricité, son langage, son coté social-affectif et cognitif. C’est en jouant, en faisant des jeux de rôles et en imitant les autres que l’enfant se développera adéquatement. Avec une présence physique, il créera des liens d’attachements. En réalisant lui même ses constructions, ses bricolages ou ses histoires, il prendra confiance en lui et aura une bonne estime de soi.

Le bon exemple

Les jeunes enfants, ainsi que les plus grands, sont de vrais éponges! Tout ce qu’ils voient, ils essaient de le reproduire! N’oubliez pas que vous êtes leur modèle. Plus ils vous verront sur votre téléphone, plus ils feront pareil. À l’inverse, plus ils vous verront cuisiner, ramasser et plier le linge, plus ils auront l’intention de vous imiter ou vous aider! Adopter une bonne habitude pour qu’ils aient un bon exemple à suivre! Il faut démontrer à notre enfant que passer du temps avec lui est plus important que de manipuler son cellulaire.

La santé

De plus en plus de jeunes enfants ont de la difficulté à gérer leur émotions. Selon les spécialistes de l’enfance, il y aurait un lien de corrélation avec les comportements agressifs, les difficultés à se calmer et les écrans. Faites l’expérience! Offrez-leur moins souvent la permission de prendre une technologie numérique et observez leurs réactions et leurs comportements.

Depuis les dernières années nous observons une augmentation du trouble primaire du langage et il y aurait un lieu étroit entre l’enfant et le temps passé à regarder un écran. Cela nuirait à la concentration donc, l’enfant est moins disponible et attentif pour les apprentissages. Ce qui occasionne souvent des difficultés d’apprentissage.

Plus les enfants passent du temps sur les différents objets technologiques, moins les enfants sont portés à bouger. Je peux même vous dire que certains d’entre eux passent tellement de temps à l’intérieur que lorsqu’il est temps de sortir pour bouger cela occasionne des crises et des refus de s’habiller. Il ne savent plus jouer comme les générations passées. L’activité physique est de moins en moins présente chez nos jeunes et cela occasionne plusieurs problèmes de santé. Dû a une sédentarité précoce, les tout-petits et les adolescents peuvent développer de l’obésité, des problèmes de postures, des problèmes cardiaques, du diabète et de l’hypertension.

Rappelez-vous de nos parents!

Ils nous répétaient fréquemment de reculer de la télévision, que c’était mauvais pour nos yeux.  Aujourd’hui, avec la proximité et le temps d’écran que les enfants ont, cela pourrait affecter leur vision. Idéalement, on devrait placer l’objet à 40 cm de nos yeux ou de ceux des membres de notre famille. Cela réduirait le risque de faire de la myopie. Selon la société canadienne de pédiatrie, on ne devrait pas permettre l’utilisation des outils numériques 1 heures avant le coucher. Les yeux rivés sur les écrans avant le dodo peut diminuer la qualité du sommeil à cause de la lumière bleue. Si vos enfants souffrent de maux de tête, il se pourrait fortement que ce soit causé par un trop long moment à fixer un écran.

Poser nos limites

Quelles sont vos limites? Avez-vous pris le temps d’établir des règles sur le temps d’écran? La société canadienne de pédiatrie recommande pour les moins de deux ans de ne pas offrir les écrans. D’un autre côté, les 2 à 5 ans devraient faire moins de 1 heure par jour. Pour les ados, l’INSPQ suggérait en 2016 un temps d’écran de moins de 2 heures. Cependant, selon les statistiques, les adolescents passeraient en moyenne 7 heures par jour sur les réseaux sociaux, Internet et autres. Tandis que les enfants de moins de 2 ans utilisent les médias numériques en moyenne 2,4 heures par jour et que les 3 ans en passent 3,6 heures. En revanche, les statistiques démontrent une légère baisse depuis quelques années!

Une dépendance ou non?

Votre enfant fait des crises lorsque vous lui demandez de fermer l’appareil? Il se cache pour jouer avec votre téléphone ou autre écrans? Lorsqu’il est en colère, qu’il se sent triste ou qu’il vit une émotion forte, il se réconforte en utilisant une tablette ou un portable? Finalement, votre enfant préfère la compagnie d’un outil technologique plutôt que la présence humaine? Questionnez-vous! Cependant, bien qu’il est rare que les enfants développent une dépendance, il faut se méfier des comportement changeant de votre enfant face aux écrans, aux jeux vidéo et aux médias sociaux. Soyez attentif! Restreignez le temps d’utilisation et priorisez les vraies interactions! C’est la meilleure solution qui restera toujours et encore.

En résumé

Je crois qu’en tant que parents, on devrait tous commencer par le commencement. C’est-à-dire de faire une pause régulièrement avec les écrans et de prioriser nos enfants! On doit aussi effectuer notre rôle de parent: jouer, interagir, éduquer et veiller à la santé et la sécurité de nos enfants. La base part de nous les parents.  Quel est votre défi face aux écrans? Combien de temps attribuerez-vous à ceux-ci maintenant que vous connaissez davantage les effets qu’il peuvent avoir sur nos enfants?

Pour conclure, je vous souhaite une bonne réflexion sur les impacts que les nouvelles technologies peuvent laisser dans la vie de tous et de chacun. Au plaisir de connaitre votre avis sur le sujet!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Signé

Partagez sur Facebook

2 réponses

    1. Oh oui les écrans sont trop présents dans nos vies!Je m’en aperçois et je travail fort afin que les enfants diminuent de plus en plus le temps d’écran en leur offrant de belles activités en famille!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *