Expérience de jeu libre

Expérience de jeu libre

Dans un précédent article, je vous ai parlé du jeu libre. Aujourd’hui, j’ai envie d’échanger une expérience que j’ai vécue au cours de la journée et j’ai trouvé que ce moment vécu était une très bonne façon pour vous expliquer ce qu’est le jeu libre, puisque souvent on ne sait pas trop comment s’y prendre pour arriver à leur permettre de jouer librement. Cet après-midi, j’ai reçu une livraison de Purolator. Toute contente de voir ce qu’il y avait dans la boîte, ma plus jeune et moi on décide d’ouvrir la boîte. En l’ouvrant, ma fille s’écrie:

-Oh wow, c’est comme de la fausse neige! ( Dans la boite, il y avait environ une vingtaine de morceaux blancs de polystyrène!)

-Oh wow, c’est vrai tu as raison!

-Maman, est ce que je peux prendre la boîte et la fausse neige!

-Bien sûr que tu peux la prendre.

Je me remets par la suite à ma cuisine et ma fille part avec la boîte et les bouts de polystyrène. Je la laisse jouer avec son nouveau jeu dans le salon. Ce n’est qu’une trentaine de minutes plus tard qu’elle vient me voir tout fière et me montre sa réalisation. Elle a pris les morceaux et les a insérer dans une bouteille d’eau vide qu’elle a trouver dans le bac de recyclage. Elle a dévissé le bouchon et a inséré les morceaux dans la bouteille et revisser le bouchon.

Donc, elle même a créé son jeu à partir d’objets qui l’entouraient sans avoir besoin de jouets et sans avoir besoin de mon aide pour jouer et avoir du plaisir. Elle s’est amusée pendant quelques minutes: je vous dirais même que son jeu libre a duré presque une heure!

Ça lui a permis de développer sa créativité et sa motricité fine. Elle a du utiliser sa sphère cognitive pour faire l’association entre la vraie neige et les bouts de polystyrènes. Le fait qu’elle soit fière d’elle et qu’elle vienne interagir avec moi a développé la sphère socio-affective, ainsi que le coté langagier en échangeant une conversation avec moi.

Sans le savoir, ma fille a travaillé, parce qu’elle jouait. Vous voyez le jeu libre est simple comme ça! On peut acheter tous les plus beaux jouets, on peut leur organiser des activités d’avance avec une bonne intention afin qu’ils se développent bien, mais le plus bel apprentissage qu’ils peuvent faire, c’est comme ce que ma fille a fait aujourd’hui. Jouer librement, comme des enfants!

Pour conclure, quel jeu libre vos enfants ont-ils fait à la maison? Est-ce que leur créativité vous a surpris? Êtes-vous d’accord ou non avec celui-ci? Finalement, bien qu’on peut croire que le jeu libre ne donne rien, il est prouvé qu’il est le meilleur apprentissage pour nos enfants. Il est très simple et spontané, il faut juste leur laisser l’opportunité de jouer seul, tout en les observant du coin de l’oeil et en veillant a leur sécurité.

 

Signé

Partagez sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *