Livres de lecture maison

Livres de lecture maison

Si le jeu libre est important, les livres, les histoires, la lecture et le monde imaginaire l’est tout autant.

Dans cet article, j’ai le goût de vous partager une activité que ma fille et moi avons intégré dans notre routine du dodo, mais qui sort de l’ordinaire.

Je vous explique comment tout ça a commencé: ce soir-là, on avait passé plus de temps pour jouer donc on avait un peu dépassé l’heure du coucher. Tout se passe bien, on s’installe pour le dodo et ma fille me dit:

– Maman, on a oublié l’histoire!

Moi, de répondre comme un adulte :

– C’est pas grave, tu as joué plus longtemps, on racontera une histoire demain.

Elle :  – Oui mais on raconte toujours une histoire.

Vous savez comment c’est, je me suis mise à culpabiliser et une idée à « popper » dans ma tête. Et si on racontait une histoire nous-mêmes sans livres? Une histoire qu’on invente du début à la fin. Ma fille fille était surprise, mais elle a embarqué dans mon idée à cent milles à l’heure.

Une fois, deux fois, trois fois de suite…Inventer des histoires est devenu notre nouveau moment magique avant le dodo. Pourquoi je dis que ce moment est magique? Tout simplement parce que votre enfant et vous créez l’histoire. Les personnages de votre histoire prennent vie dans l’imaginaire de vos enfants, les étoiles dans leurs yeux valent de l’or.
Ceci dit, ma fille aimait tellement les histoires qu’elle voulait qu’on raconte les mêmes quelque soirs après. Moi, je ne me souvenais plus de l’histoire donc je me suis mise à enregistrer les histoires qu’on racontait. Ensuite, on les ai mises sur papier. Dernièrement, en lisant les histoires, on a pensé y ajouter nos propres images.

Donc, au fil du temps, on a monté nos propres histoires personnelles qu’on raconte comme si c’était un livre qu’on avait acheté à la librairie. Et c’est vraiment enrichissant comme idée autant pour vos enfants que pour l’adulte.

Bon, pour le moment, il manque des parties à notre texte, il n’est pas aussi bien structuré qu’une histoire en magasin, mais plus on en fera, plus on deviendra bonne!

J’ai envie de vous partager une histoire que nous avons créée ma fille et moi et ce, même si elle n’est pas  assez parfaite pour en écrire un album-jeunesse. Par contre, elle est parfaite pour nous et notre activité avant le dodo!

Notre histoire

 Il était une fois, dans un grand village, habitait une petite fille souriante. Elle avait de si beaux cheveux dorés, de grands yeux verts, un petit teint pâle et de jolies joues roses. Elle était si belle qu’on avait l’impression qu’elle était une princesse. Cette jeune fille s’appelait Cloé. 

Elle habitait dans une maison de ville du village. Cloé était une enfant très gênée, elle préférait regarder les enfants assis sur le bord de sa fenêtre plutôt que d’aller jouer  avec eux à la corde à danser. 

Un beau jour, tannée de la voir contempler les enfants à l’extérieur, sa mère lui dit:  

Il est temps pour toi d’aller découvrir le monde. C’est pourquoi tu dois sortir de ta chambre, enfiler ton manteau, tes bottes et partir à l’aventure. 

Cloé hésita quelques minutes, mais après tout, elle aimait bien l’idée de l’aventure. Elle prit  son sac et sortit de la maison.. Une fois dehors, près des amis, Cloé resta immobile. Elle voulait parler,  mais rien ne sortait de sa bouche. De leur côté, les autres enfants étaient tellement habitués de jouer ensemble qu’ils n’aperçurent même pas la petite fille. 

C’est à ce moment qu’un énorme grognement se fit entendre. Comme si quelque chose n’allait pas. Les enfants coururent se cacher, tandis que Cloé se mit à marcher en direction du bruit. 

Je n’ai jamais entendu un tel bruit, se dit la jeune fille.  

Son sac autour du cou, Cloé escalada la montagne en se disant :

-Je n’ai  pas peur, je n’ai pas peur!

En approchant du sommet de la montagne, Cloé entendit un second grognement. Celui-ci semblait plus effrayant encore.. 

Cloé prit son courage et décida d’entrer dans la sombre forêt avec une lampe de poche.Elle éclaira au loin pour voir d’où venait ce bruit. Cloé aperçu une  longue queue, des griffes pointues, de petites ailes et des écailles mauves et vertes.  

Cloé chuchota:

– Une dragonne, j’ai découvert une dragonne!  

La dragonne se retourna vers la fillette et lui dit:

– Maintenant que tu m’as vu, pourrais-tu m’aider? 

 » D’accord » répondit la petite fille, « que voudrais-tu que je fasse pour toi?  « 

La dragonne, couchée au sol dit :

– Mon aile s’est emmêlée dans cette corde. Je ne suis plus capable de bouger et elle me fait terriblement mal.  

La fillette fouilla dans son sac et en ressorti une lame. Elle coupa la première corde et la suivante, jusqu’à ce que la dragonne soit libérée. Elle était si contente de retrouver la liberté qu’elle s’éloigna à toute vitesse dans le ciel. Sans même remercier la petite fille. Cloé repris le chemin de la maison avec un sentiment de fierté. Après tout, elle venait de sauver une dragonne.  

Alors que Cloé retourna chez elle, la dragonne revint vers elle.  

— « Comment t’appelles-tu? » lui demanda la dragonne.

Je m’appelle Cloé! 

— « Cloé, veux-tu être mon amie ? » lui dit-elle? 

Bien sûr! Rien ne me ferait plus plaisir! 

Alors la dragonne et Cloé devinrent les deux meilleures amies du monde, serrées l’une contre l’autre, elles se promirent de se rencontrer au sommet de la montagne à tous les jours. Pour la première fois, les enfants se rassemblèrent autour d’eux.

Pour écrire ton histoire!

Je vous laisse ici les feuilles vierge à imprimer si vous désirez faire vous même vos histoires!

Histoire.png

Page histoire.png

En conclusion, avez-vous déjà essayé cette façon de raconter une histoire? Comment cela s’est-il passée? Est-ce que vous avez répété l’expérience? Pour celles qui ne l’ont jamais fait, avez-vous l’intention de l’essayer? Pour ma part, on adore ! Nous avons trouvé une option parfaite pour les familles qui ont envie de raconter des histoires, mais qui trouvent que le prix des livres est trop coûteux. Écrivez-les en famille. Faites vos propres livres maison. Je suis certaine que vous y trouverez plaisir et fierté!

Je vous souhaite donc du plaisir, plein d’imagination et surtout bonne lecture!

 

 

Signé

Partagez sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *