Véronique Brouillette – Kinésiologue en périnatalité, maman et entrepreneure!

Véronique Brouillette – Kinésiologue en périnatalité, maman et entrepreneure!

Vous rappelez-vous le texte sur le sport et la famille? Je vous décrivais mon intérêt pour le sport mais aussi mon manque de temps pour en faire. Êtes-vous comme moi? Avec votre rôle de maman ou de papa, vous arrive-t-il de manquer de temps pour prendre soin de vous? Êtes-vous du genre à reporter votre temps pour vous entrainer? Plus encore, avez-vous cessé de vous entrainer suite à votre accouchement? Nombreux sont les effets qu’a subi votre corps? Aimeriez-vous reprendre l’exercice physique une étape à la fois?

J’ai trouvé une belle stratégie et j’avais envie de vous la partager!

L’accouchement et le sport

Désolé pour les papas, cette section est davantage destinée aux mamans! Toutefois, si vous voulez comprendre un peu ce que votre conjointe vit au quotidien, je vous conseille de continuer votre lecture!

Les mamans, ici on va surtout parler de nos problèmes post-accouchement. Personnellement, après avoir accouchée, je n’étais pas prête à recommencer le sport rapidement! Bien que j’ai eu trois supers beaux accouchements rapides et sans déchirement, je peux vous dire qu’après un mois, je n’avais toujours pas envie de me remettre au sport à cause de mes règles abondantes, de ma fatigue extrême, du temps d’adaptation avec le nouveau bébé, etc, Bref, j’étais loin de penser à me remettre en forme. Alors, quand je pense à ses mamans qui ont eu de la difficulté avec leur grossesse et que leur accouchement a été difficile ou du moins qu’il ne ressemblait pas du tout à ce qu’elles avaient espéré, je comprend leur désir de remettre l’entrainement à plus tard.

Changement physique après l’accouchement et le sport

Loin de moi l’idée d’en contrarier plusieurs mais  après mes accouchements, je sortais de l’hôpital avec mes pantalons d’avant! Faut croire que ma bedaine n’était que du bébé! Ceci dit, ce n’est pas le cas pour la majorité des femmes! Après un accouchement, notre corps change, notre ventre prend du temps à reprendre sa place initiale, des vergetures paraissent sur notre ventre, nos seins, nos cuisses ou nos fesses, une ligne de poils est plus présente du pubis au nombril, etc. Mais ça c’est tout ce qu’on voit de l’extérieur.

À l’intérieur de notre corps, les organes reprennent tranquillement leur place. Pour certaines, le corps prends plus de temps pour se rétablir. Après trois enfants, je peux vous dire que je souffre parfois d’incontinence urinaire et c’est loin de me faire plaisir! Même si mes accouchements se sont bien déroulés, moi aussi j’en garde des séquelles. Elles ne sont pas visibles mais elles sont présentes et surtout particulièrement désagréables. Il m’arrive de devoir croiser mes jambes quand je ris trop ou que j’éternue pour pas que ces petites gouttes urinaires se retrouvent dans mes sous-vêtements. Êtes-vous au prise avec le même problème que moi? Comment vivez-vous ça de votre côté?

Après m’être documenté, je peux vous dire que beaucoup de femmes en souffrent. De plus, en parlant à tous les jours avec des mères, je me rend compte que je ne suis pas la seule. C’est du moins encouragent pour moi et pour vous. Ne pas se sentir seule permet de mettre un baume sur notre cœur.

De plus certaines femmes reprenne trop rapidement l’entrainement après la grossesse, ce qui peut également provoquer des descentes d’organes dans le périnée.  Attention avant la reprise du sport  et assurez-vous d’y aller une étape à la fois. Par contre, il ne faut pas avoir honte de notre corps. On a toujours bien donné naissance à ces petits êtres humains! Par chance, il existe une solution, la rééducation périnéale.

Rééducation périnéale

Qu’est-ce que c’est la rééducation périnéale? Offerte en grande partie par le physiothérapeute, la rééducation périnatale est une approche globale sur la force des muscles du plancher pelvien. La grossesse et l’accouchement sont souvent liés à un affaiblissement des muscles pelviens. C’est pourquoi il est souvent conseillé aux femmes devenues mamans de faire quelques exercices.

Si vous vivez de l’incontinence urinaire lorsque vous faites un effort comme tousser, moucher, éternuer, rire ou soulever un objet, rassurez-vous. Environ 75% des femmes qui ont vécu une grossesse ou un accouchement vivent la même situation!

En passant, les hommes aussi peuvent vivre des descentes d’organes et devoir eux aussi se soumettre à des exercices afin de renforcer leurs muscles. Donc, ne riez pas de votre conjointe messieurs, ça pourrait également vous arrivez un jour dans votre vie!

Comment remédier à ce problème gênant?

Les kinésiologues ou les physiothérapeutes vous suggèreront des activités physiques à faire afin de travailler les muscles de votre plancher pelvien. La rééducation permettra de vous aider afin d’avoir une bonne posture et d’améliorer votre respiration. Lorsque nous sommes enceintes, notre respiration se voit changer sans qu’on s’en rendent compte nécessairement.

Lorsqu’on prend le temps de prendre soin de notre plancher pelvien après un accouchement, on pourra percevoir plusieurs bénéfices. Par exemple, une diminutions des blessures causées par la grossesse, des maux de dos mais aussi la facilité de reprendre l’activité physique sans douleurs, crainte ou gêne dû à l’incontinence.

Qui parmi vous ont pris le temps de faire des exercices après la naissance de votre/vos enfant(s)? Quels bénéfices avez-vous observés?

Véronique Brouillette: mère de famille, entrepreneure et kinésiologue en périnatalité!

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais j’aime bien le fait de savoir que je ne suis pas seule au monde et que d’autres mamans vivent des situations similaires à la mienne. C’est pourquoi, lors de mes recherches, j’ai découvert une femme, une mère, une entrepreneure, mais surtout une kinésiologue qui a vécu les mêmes choses que certaines d’entre nous.

C’est pourquoi, j’aimerais vous racontez l’histoire de Véronique Brouillette.

Très active ,Véronique jouait au soccer depuis qu’elle était toute jeune. Le bien-être physique était pour elle très important. Elle décida de faire ses études comme kinésiologue. Connaissant bien son travail, Véronique aida plusieurs personnes vivant avec des douleurs et des inconforts. Elle était fière de ce qu’elle accomplissait.

Jusqu’au jour ou les maux de cœur, les maux de dos et surtout les douleurs de la symphyse pubienne se fit sentir. Elle était enceinte et son corps lui parlait plus que jamais. Vivant avec ces douleurs et incapable de se soulager elle-même et ce, malgré tout son bagage professionnel,  elle se mit à se questionner sur son propre rôle. Vous aurez compris qu’elle a dû faire comme plusieurs d’entre nous et aller chez le physiothérapeute. Cela l’aida à comprendre davantage sur ce qui se passait dans son corps en plus de réussir à la soulager.

Après avoir vécu une deuxième grossesse avec autant de maux que la première, elle décida de retourner sur les bancs d’école et de se spécialiser en périnatalité. Ce qu’elle voulait par dessus tout: aider des femmes comme elle à vivre une belle grossesse sans trop de douleurs ou de maux.

Alors que la Covid s’installa, Véronique vu son travail diminuer rapidement. Elle décida donc de créer sa plateforme en ligne pour aider le plus de mères possible. Apprendre ce qui se passe avec leur corps pendant et après la grossesse est devenu son nouvel objectif. De plus, elle vise maintenant à aider les mamans à reprendre le sport graduellement avec les bonne techniques. Peu de renseignements sont offert aux mères pour comprendre les changements physiques et les méthodes pour y remédier.

Vie de famille et entreprise

Véronique a comme objectif principale de partager du mieux qu’elle peut ses connaissances. C’est alors qu’elle se met à filmer des capsules destinées aux mamans afin qu’elles soient capable de reproduire des exercices et de se sentir mieux dans leur corps mais aussi, de prévenir les séquelles que la maternité peut causer.

Elle travaillait souvent plus de 8 heure par jour à s’entrainer pour créer des vidéos qu’elle pourrait ensuite partager. Par contre, lorsqu’elle rentrait le soir, elle n’avait plus d’énergie. Véronique se rendit compte qu’elle investissait énormément de temps et qu’elle était de plus en plus épuisée.

Elle dû apprendre à se parler et surtout à s’écouter. Elle lâcha prise sur plusieurs projets qu’elle avait en tête et s’est permise plus de temps en famille. Cela lui a été bénéfique puisqu’elle a pu établir son nouveau plan de « match ».

D’ailleurs, elle m’a partagé un beau dicton  de Jérôme Hoarau que je vous offre à mon tour:

« On surestime ce qu’on peut accomplir en une journée, mais on sous-estime ce qu’on fait en un an ».

Un gros défi!

Le plus gros défi qu’elle a rencontré comme maman entrepreneure a été de lancer son entreprise en pleine pandémie tout en étant maman à la maison. Elle a dû préparer le lancement de celle-ci tout en apprenant à faire des investissements financiers au bon moment et de la bonne façon. Nous savons tous que la pandémie n’a pas été facile pour tout le monde au niveau financier, imaginez-vous partir une entreprise au beau milieu de tout ça! Eh bien Véronique l’a fait et elle a réussi!

De plus, elle a dû prendre du temps pour s’informer sur le fonctionnement des réseaux sociaux et plus précisément suivre des personnes afin de connaitre le réel besoin des femmes enceintes. En apprenant à connaitre sa clientèle, elle pu faire de belles collaborations malgré qu’elle a dû faire face à des refus et se fut très difficile à accepter.

Au final

Alors qu’elle a fait face à plusieurs difficultés, Véronique Brouillette n’a jamais baissé les bras. Aujourd’hui, elle est l’heureuse propriétaire de Maman Active! Une entreprise créée par une maman d’ici qui a envie de partager tout son savoir sur le changement du corps de la femme pendant et après la grossesse.

Comme le printemps approche à grands pas et que plusieurs d’entre nous aurons envie de se remettre en forme, je vous partage le programme de course que Véronique Brouillette a conçu. Ces cours pourront vous permettre de vous remettre en forme en pratiquant de la course à pied. Sa formation permettra aux mamans d’être plus forte et en forme physiquement.

Voici le lien de Véronique pour tenter à ton tour l’expérience : https://maman-active.com/programme-de-retour-a-la-course/

La sécurité est priorisée lors des entrainements afin de diminuer les risques de blessures aux dos. Un apprentissage de la respiration sera fait également. Des exercices progressifs pour se sentir bien dans son corps sans penser à la performance, c’est génial. Surtout pour les mamans qui veulent prendre soin d’elle à leur rythme.

Alors, si tu as envie de te remettre en forme et que tu ne sais pas trop par où commencer, je te conseille d’aller sur internet et de taper dans la barre de recherche Maman Active. Tu pourras y retrouver un lien afin de t’initier ou de recommencer la course. Il devrait être mis en ligne à compter de la fin mars. De plus, un groupe privé Facebook sera également créé pour que les mamans puissent se réunir afin de s’entraider. Des «lives» sont également prévus pour vous faire comprendre les réactions de votre corps, mais aussi de vous permettre de pratiquer l’écoute de celui-ci!

https://www.facebook.com/veroniquebrouillette.kinesio.perinatalite

ou

Accueil


En conclusion

Sur cette belle note, je vous souhaite bon retour à l’entrainement tout en respectant votre rythme! Si tu as envie de nous partager ton expérience ou des photos de toi en plein action, il nous fera plaisir d’y jeter un coup d’œil. Cela nous permettra de s’entraider et de s’encourager entre mamans! Essayeras-tu la course à pied cette année?

 

 

Signé

Partagez sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *